Actualites
Laure Hubidos, Gérard Finot, Mylène Abbruzzese, Gilles Forestier et Sylviane Courtejaire
12/09/2011 - Article paru dans VU DU DOUBS – SEPT 2011
Besançon : une maison de vie pour accompagner en soins palliatifs
« Seuls ceux qui sont assez fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde y parviennent ». La Maison de Vie peut faire sienne la devise du fondateur de la Croix-Rouge, Henri Dunant. Après huit ans d’efforts, Laure Hubidos vient d’accueillir les premiers résidents
Cet établissement de la Croix-Rouge a ouvert ses portes le 15 juin à côté de la basilique de Saint-Ferjeux à Besançon. Laure Hubidos qui a défendu le projet avec énergie en est la directrice. Elle en a conçu la décoration intérieure afin de créer une ambiance de maison d’hôtes, apaisante. « C’est une alternative pionnière à l’hospitalisation et au maintien à domicile en cas de maladie grave, explique-t-elle. Nous accueillons sept résidents, sans condition d’âge, ni de ressources. Ce sont les personnes atteintes de pathologies graves que nous accompagnons dans leur fin de vie. Une équipe de dix auxiliaires de vie et d’aides-soignants les entoure 7 jours sur 7, 24h sur 24 »… … Lire la suite dans le PDF ci-dessous
pdf

 

Laure Hubidos dans une chambre de la Maison de Vie
27/08/2011 - Article de J.Pierre Tenoux paru dans l'Est Républicain le 27 août 2011
L’antichambre du paradis
La demeure fleure bon la pension de famille. Les chambres y sont meublées avec goût. Chacune a son style, mais La demeure fleure bon la pension de famille. Les chambres y sont meublées avec goût. Chacune a son style, mais l’harmonie de la bâtisse du XVIIIe siècle est préservée. Subtilité des teintes, des pastels apaisants des murs aux saturations joyeuses des voilages, bouquets de fleurs et bibelots choisis, son empreinte féminine situe le lieu à l’opposé des décorations hospitalières…
La Maison de Vie de Besançon n’est pas un établissement de soins, même si médecins et professionnels de la santé y viennent en dispenser. C’est un havre paisible où des résidents achèvent leur existence, quand il n’y a plus d’espoir. L’antichambre, déjà, d’un paradis … Lire la suite dans le PDF ci-dessous
pdf

 

logo Liberation
25/07/2011 - Article de Didier Arnaud paru dans Liberation
Un centre expérimental accueille les patients et leurs proches
Un centre expérimental accueille les patients et leurs proches A Besançon, la fin de vie c’est pas la mort
C’est une bâtisse du XVIIIe siècle aux allures de maison d’hôtes. Dans le bureau de la directrice, un panneau où sont accrochées les clés des chambres. La déco, soignée, est un rassemblement de meubles qu’on dirait chinés dans une brocante, de couleur grise et pastel. Même le parquet parait ancien. Ce n’est qu’une apparence : il s’agit d’une imitation. Ce n’est pas une maison d’hôtes, juste un endroit atypique, qui s’appelle la Maison de Vie. Cette dénomination aussi est un trompe l’œil. Ici, dans ce centre de soins palliatifs non médicalisés de Besançon (Doubs), on propose une autre façon de mourir. … Lire la suite dans le PDF ci-dessous
pdf

 

1 2 3 4 5 6 7